Pourquoi les prix des appareils varient selon le centre auditif ?

Camille
Camille
Ajouté le 24 novembre 2020
Temps de lecture estimé à 4 min

À la suite d’un bilan auditif auprès d’un audioprothésiste, une perte auditive ou déficit auditif a été décelé. Vous avez alors besoin de prothèses auditives pour pallier votre manque d’acuité auditive. De nombreuses solutions s’offrent alors à vous et l’audioprothésiste, le spécialiste de l’audition et de l’appareillage, diplômé d’Etat, pourra tout vous expliquer en centre auditif.

Les audioprothèses ou appareils auditifs peuvent être foncièrement différents selon l’usage que l’on en a. Selon le profil de la personne, son métier, son style de vie, les implants ne seront pas les mêmes. Avec la nouvelle technologie toujours plus efficace aujourd’hui, les aides auditives sont aussi de plus en plus performantes, plus efficaces, invisibles, discrètes, petites mais aussi et surtout connectées !

Enfin, les prothèses auditives sont fabriquées par des marques toutes très différentes avec leur propre spécialité et nationalité. Pourquoi, alors, le prix d’un appareillage peut varier d’un centre auditif à l’autre ? Les tarifs de prothèses peuvent être différents d’une enseigne à l’autre, pourquoi tant de différence ? Quel budget est accordé en 2020 pour son appareil auditif ? Comment certaines structures parviennent-elles à proposer des prix si bas face à la concurrence ?

La différence entre franchise et centre indépendant

Il faut déjà savoir que le prix d’un appareil de la même marque, même collection, même exemplaire aura un prix différent selon le centre auditif dans lequel vous vous rendez. Pourquoi ? Car c’est l’établissement qui fixe lui-même le tarif. Une franchise appartenant à un grand groupe tel que Amplifon, Audika, Alain Afflelou Acousticien ou Audilab achète des stocks plus importants que les structures indépendantes. Avec un volume d’achat plus important, ces franchises peuvent proposer des prix plus bas et plus intéressants.

Pour entretenir ce marché compétitif, certaines enseignes (les indépendantes) n’hésitent pas à rogner sur leur propre marge pour proposer des tarifs plus intéressants. Les audioprothésistes indépendants osent appliquer un tarif plus intéressant que les grandes chaînes pour attirer de nouveau client mais aussi rétablir et lisser quelque peu ce marché jusque là peu concurrentiel.

Dans d’autres cas, les fabricants peuvent aussi intervenir pour réglementer les prix et imposer un tarif de base à respecter.

L’offre 100% Santé audiologie du gouvernement mise en place de manière échelonnée depuis 2019, encadre désormais le tarifs de certains appareils auditifs (ceux de la catégorie I). Ces derniers, en milieu de gamme sont tous remboursés par l’Assurance Maladie. Au contraire, d’autres appareils auditifs ne sont pas concernés par ce dispositif, ils font partie de la catégorie II. Les tarifs sont librement définis par l’audioprothésiste et connaissent un remboursement limité à maximum 1700€ par oreille.

Un problème d'audition ?

Obtenez un bilan auditif(1). C'est gratuit !

L’importance du devis

Après le dépistage auditif et avant de se lancer dans le processus d’appareillage lourd et long, ponctués de nombreux rendez-vous, il faut effectuer et demander plusieurs devis auprès de différents centres auditifs. La comparaison de devis est essentielle avant de s’arrêter sur un choix en particulier. C’est peut-être un exercice fastidieux mais indispensable pour se faire une idée des prix réels de votre modèle d’appareil.

Plusieurs devis vous permettront d’affiner et de faire votre choix. Dans telle structure, les audioprothèses sont peut-être plus chères que dans une autre mais l’accompagnement est plus intéressant. Le tarif des prothèses auditives à lui tout seul ne compte pas.

Avec la nouvelle loi 100% Santé et l’offre 100% Santé audiologie, les spécialistes de la profession ont désormais l’obligation de fournir à leur patient un devis détaillé et normalisé. L’objectif est de pouvoir procéder plus facilement à un comparatif.

Les prestations dans sa globalité

Les rendez-vous, le nettoyage des implants, les bilans, les réglages, l’accompagnement mais aussi, et surtout, la garantie des aides auditives sont autant importants que l’efficacité du matériel. Tout cela est à prendre en compte dans le prix final. Vous êtes perdus ? N’hésitez pas à demander plus d’informations, de conseils et de précisions auprès de l’audioprothésiste. Ce professionnel de la santé de votre ouïe est aussi présent pour répondre à toutes vos questions, et atténuer vos craintes et vos doutes.

L’appareillage est un processus qui prend du temps. L’acuité auditive est unique d’un individu à un autre. Le réglage est donc subtil et individuel pour chaque personne. L’adaptation et la vie avec l’appareil prend aussi un certain temps. Il faudra plusieurs mois avant de trouver son équilibre. C’est donc, au-delà de simples petits implants, un véritable service et accompagnement que la personne concernée paye sur plusieurs semaines et plusieurs mois. Plusieurs options sont à prendre en compte : formules modulables, nombre de rendez-vous, temps d’essai des prothèses (15 à 30 jours selon l’enseigne), autant de prestations et de services que vous payez. Autant que ceux-ci soient de qualité et avantageux !

Le marché de l’audition a longtemps été dominé par de grands groupes donnant la tendance en matière de tarification. Avec la venue d’acteurs plus petits, le marché évolue et change. Voilà ce qui explique les grosses différences de tarifs existantes. C’est pourtant bien des mêmes audioprothèses dont on parle. Les différences se jouent au niveau de la qualité du service et de l’expérience de l’audioprothésiste qui vous accompagne pendant ce processus !

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif(1) gratuit.

Articles récents