Prothèses auditives : comment les différencier ?

Steeve
Steeve
1 juin 2019

Types d’aides audionumériques

Le contour d’oreille

En premier lieu, les audioprothésistes recommandent à une partie des personnes souffrant de déficience auditive le BTE (contour d’oreille), une prothèse particulièrement adaptée à ceux dont la perte auditive est égale à / ou dépasse 70 décibels. Plus résistante que la moyenne des appareils, elle peut convenir aux sportifs et à ceux qui pratiquent des activités en plein air. Sa déclinaison le mini-contour d’oreille a également le vent en poupe mais elle s’adresse uniquement aux surdités légères.

Ecouteur déporté

Ensuite, le RIC (récepteur dans le canal), modèle à écouteur déporté est la catégorie d’aide audionumérique la plus vendue actuellement dans le monde. Plus facile à manipuler que son homologue précédent, il se distingue par leur large plage d’application. Quelques produits de cette gamme ont même l’avantage de pouvoir être fixés aux lunettes ! Réparable assez aisément, le RIC se veut très discret et offre en général plus de fonctionnalités qu’un modèle de type CIC.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

L’intra-auriculaire

Le CIC (complètement dans le canal) ou intra-auriculaire correspond à la plupart des degrés de surdité, cela étant il est davantage en phase avec les surdités dites moyennes. De plus, il ne peut être utilisé par les malentendants dont le conduit auditif demeure trop étroit. Souvent qualifiée de solution auditive invisible, il est difficile de trouver un équipement plus esthétique et discret. Par ailleurs, son entretien est moins évident qu’un contour d’oreille.

Appareil auditif : les avancées qui profitent aux personnes appareillées Des prothèses auditives rechargeables Parmi les dernières technologies dont jouissent directement les porteurs d’une prothèse auditive, on distingue la fonctionnalité de recharge. Ces batteries à induction permettent d’affranchir les malentendants d’acheter régulièrement des piles. Bien entendu, ce sont des solutions auditives qui sont tout aussi fiables que leurs homologues fonctionnant avec des piles.

Des sonotones connectés

Les équipements numériques ont été adoptés par un très large public, y compris les séniors qui représentent une grande partie du marché des aides auditives. Pour simplifier leur quotidien et les aider à profiter de leurs activités liées au multimédia, les fabricants ont développé des dispositifs pouvant être connectés aux téléviseurs comme à d’autres appareils. De Resound à Phonak en passant par Signia, différentes marques sont compatibles Bluetooth et donnent la possibilité de régler les prothèses auditives à distance sans difficulté !

Des solutions toujours plus performantes

Ce sont entre outre - et c’est sans aucun doute l’aspect plus important - des outils toujours plus performants qui aident leurs bénéficiaires à évoluer au quotidien, quelle que soit leur activité. Les modèles disponibles sur le marché favorisent une communication binaurale bien plus probante, des produits induisent une émergence directionnelle de la parole et des aides audionumériques s’illustrent par de multiples fonctionnalités dont des réducteurs de bruit du vent et un système anti-réverbération.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents