Fonctionnement d'un appareil auditif

30 juillet 2019

L’appareil auditif suscite beaucoup d’interrogations auprès des malentendants non appareillés et de leur entourage. Découvrez en plus sur les appareils auditifs en lisant cet article !

La composition d’un appareil auditif

Le microphone
Trois éléments composent un appareil auditif. Il s’agit en premier lieu du microphone, il a pour fonction de capter les sons et de les transformer en courant électrique. Deux types de microphones sont utilisés dans le domaine de l’audioprothèse, d’une part le microphone omnidirectionnel qui capte les sons provenant de toutes les directions, d’autre part le microphone unidirectionnel qui comme son nom l’indique capte les sons issus d’une direction donnée.

L’amplificateur
On distingue ensuite l’amplificateur, il constitue le coeur de la prothèse auditive, chargé de modifier et amplifier le signal électrique reçu par le microphone. L’onde électrique fait l’objet d’une numérisation au moyen d'algorithmes sophistiqués et le signal est traité selon de très nombreux paramètres. Généralement, deux systèmes d’amplification sont mobilisés à savoir l’amplification linéaire et l’amplification non linéaire. La première accroît tous les sons de façon identique tandis que la seconde les amplifie en fonction de la perte auditive sur certaines fréquences.

L’écouteur et l’alimentation
Ce dispositif quant à lui restitue à l’oreille du malentendant le son amplifié. Il émet des ondes sonores grâce à un électro-aimant qui crée la vibration d’un diaphragme. Il y a également le système d’alimentation, qu’ils s’agissent de piles ou d’une batterie rechargeable.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Les types d’appareils auditifs

Le modèle intra-auriculaire
Indéniablement, cette aide auditive demeure la plus discrète, elle séduit notamment les personnes qui redoutent le regard des autres quant à leur déficience auditive. Son bénéficiaire la place dans la conque de l’oreille ou dans le conduit auditif. Parmi les inconvénients, on compte la nécessité de l’entretenir davantage qu’un contour classique. En outre, il n’est pas indiqué pour toutes les surdités.

Le contour d’oreille et mini contour d’oreille
Ces deux types de solutions auditives se logent derrière le pavillon de l’oreille et sont reliées au conduit auditif par un embout sur-mesure. Elles sont particulièrement faciles à utiliser, ne sont pas énergivores, en outre elles demeurent adaptées à toutes les surdités. Qui dit contour ne signifie pas nécessairement équipement qui se remarque en un clin d’oeil, en effet ces appareils se dissimulent aisément derrière le pavillon et les cheveux.

Le contour d’écouteur déportés
Dans le cas d’un contour à écouteurs déportés, une petite partie est située derrière le pavillon de l’oreille, l’écouteur se place dans le conduit auditif.

Le marché français de l’appareil auditif

En 2017, un peu plus de 763 000 appareils auditifs ont été commercialisés dans l’Hexagone selon le Snitem (Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales). Cela représente une augmentation de l’ordre de 7,7% par rapport à l’année 2016. Plus de 6 prothèses sur 10 (63% précisément) sont des écouteurs déportés. La surdité affecte plus de 65% des personnes âgées de 65 ans et plus dans notre pays.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents