L’Otospongiose : affection, symptômes, traitement

Camille
Camille
20 janv. 2023

Qu’est-ce que l’otospongiose ? Découverte de cette maladie de l’oreille avec Mon Centre Auditif.

Une maladie qui cible l’os de l’oreille

L’otospongiose1 est une maladie qui touche les oreilles. Plus précisément, cette maladie se développe sur l’os de l’oreille moyenne, la chaîne des osselets. Petit rappel, les osselets situés dans l’oreille moyenne détiennent le rôle de transmettre les ondes sonores rentrées par l’oreille externe en vibrations. L’oreille moyenne est un relais entre l’oreille externe et l’oreille interne et la cochlée.

Dans un cas normal et sain, les os se renouvellent. Les osselets ont la capacité de se renouveler tout au long de notre vie. Avec l’otospongiose, les os ne parviennent pas à se régénérer de manière optimale. Ils s’abîment, vieillissent et sont moins fonctionnels. C’est un trouble du métabolisme osseux. Les os sont alors de mauvaise qualité (foyers otospongieux).

Avec l’otospongiose, les os durcissent (sclérose). La maladie cible le plus souvent le troisième osselet ou étrier. Cet osselet assure le relais avec l’oreille interne. Avec un osselet défaillant, c’est toute la chaîne de l’audition qui est défaillante. L’osselet malade ne vibre plus correctement et le message vers l’oreille interne et l’organe de Corti ne se réalise pas de manière fluide. L’interprétation des sons est difficile et une surdité de transmission s’installe alors.

Si la maladie se propage ou touche l’os autour de la cochlée (l’oreille interne), on parle de surdité de perception. Le cas sera alors plus grave et plus difficile à traiter.

L’otospongiose se développe dans la majorité des cas sur les deux oreilles. On parle d’otospongiose bilatérale. L’otospongiose unilatérale, à l’inverse, ne touche qu’une oreille.

Quel est le public concerné par l’otospongiose ?

L’otospongiose touche plus les femmes que les hommes. Une personne sur mille serait concernée par cette maladie rien qu’en France. Ce n’est donc pas une maladie rare.

Le profil type d’un malade d’otospongiose est une femme adulte assez jeune, entre 20 et 40 ans.

Quelles sont les origines de l’otospongiose ?

L’origine génétique est la piste privilégiée. Les médecins et chercheurs avancent que l’otospongiose est une maladie héréditaire. De très nombreux malades ont un membre de leur famille atteint. C’est un fait.

Néanmoins, étant donné qu’elle touche beaucoup plus de femmes que d’hommes, la cause hormonale n’est pas à exclure. La maladie s’aggrave d’ailleurs lors de la grossesse.

Certains malades ont une otospongiose isolée. C’est-à-dire qu’aucun membre de leur famille n’a cette maladie.

L’otospongiose touche en grande majorité les personnes caucasiennes. Les personnes exposées à une forte teneur en fluor ont aussi plus de chances de contracter la maladie. L’otospongiose peut aussi se développer suite à la contraction de la rougeole.

Quels sont les symptômes de l’otospongiose ?

Quand faut-il s’inquiéter ? Si vous constatez une baisse de votre audition, que vous ressentez des acouphènes ou encore si vous avez des vertiges. Ces symptômes doivent vous alerter.

Il est nécessaire d’en parler à votre médecin généraliste ou à votre ORL.

Comment est mené le diagnostic de l’otospongiose ?

Le médecin spécialiste de l’audition, l’ORL mène tout d’abord un bilan audiométrique complet. Différents tests sont menés (audiométrie tonale2 et audiométrie vocale) afin de mesurer la potentielle perte d’audition.

L’audiométrie tonale permet de mettre en lumière la nature de la surdité. Afin de mener un diagnostic complet, un scanner est nécessaire. Cet examen d’imagerie pourra démontrer les faiblesses de l’os atteint par la maladie.

Comment évolue l’otospongiose ?

L’otospongiose est une maladie plutôt lente et progressive. Cependant il a été observé que les hormones pouvaient influencer la maladie. Ainsi la grossesse, les traitements hormonaux ou encore la contraception hormonale peuvent accélérer le développement de l’otospongiose3.

Quelles sont les traitements et les solutions pour soigner l’otospongiose ?

Selon son état et l’avancée de la maladie, le patient connaîtra deux solutions afin de traiter son otospongiose.

Une intervention chirurgicale sous anesthésie générale est souvent recommandée. Le chirurgien prélève l’os atteint, l’étrier malade et le remplace par une prothèse. Ce cas de figure offre de très bonnes chances de succès et une bonne audition. Dans 95% des cas, les patients retrouvent une audition quasi normale. Cependant, la chirurgie n’est possible que dans le cas de figure d’une surdité de transmission. Autrement dit, si la maladie touche exclusivement l’oreille moyenne.

Dans le cas où la maladie touche l’oreille interne et qu’il y a donc une surdité de perception, la chirurgie n’est pas envisageable. La mise en place d’un appareil auditif adéquat est alors recommandée afin de pallier la perte d’audition.

À proprement parler, l’otospongiose n’est pas traitée dans ce cas. Cependant le patient peut continuer sa vie sans souffrir de sa surdité. L’audioprothésiste accompagne le patient tout au long de la mise en place de l’appareil ou des prothèses auditives.

Trouvez sans plus attendre les centres auditifs les plus proches de chez vous pour un bilan auditif gratuit, rapide et sans engagement, grâce à Mon centre Auditif.

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Soigner les enfants sourds grâce à la thérapie génique ou...

Sélection du mois

Essilor Luxottica : L'Arrivée Révolutionnaire dans le Secteur de l'Audition

Le secteur de l'audition est en plein essor, avec des innovations constantes visant à améliorer la qualité de vie des personnes malentendantes. Une des avancées...

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Depuis leur émergence dans les années 1970, les jeux vidéo ont...