La Tympanométrie

Camille
Camille
21 avr. 2023

Qu’est-ce que la tympanométrie ? Cet examen médical de l’oreille moyenne est à découvrir sur Mon Centre Auditif.

Qu’est-ce que la tympanométrie ?

En santé de l’audition, la tympanométrie est un examen des oreilles précis qui cible particulièrement l’oreille moyenne, le tympanum en latin. Plus exactement, la tympanométrie est menée en cas de troubles situés au niveau du tympan et de la conduction osseuse.

Le patient qui se voit prescrire une tympanométrie ressent certains troubles de l’audition (baisse de l’audition, acouphènes, sensations lourdes dans l’oreille). On suspecte une affection ou une pathologie de l’oreille interne. Afin de valider ou non les divers soupçons, le médecin peut choisir de mener une tympanométrie. Cet examen auditif pourra confirmer les doutes du médecin et révéler la pathologie précise.

Pour rappel, l’oreille est composée de trois parties assez distinctes :

  • l’oreille externe composée du lobe, du pavillon et du conduit auditif externe ;
  • l’oreille moyenne composée du tympan, de la caisse du tympan, du marteau, de l’enclume et de l’étrier ;
  • l’oreille interne composée de la cochlée, des cellules ciliées et du nerf auditif, entre autres.

La tympanométrie est un examen qui évalue la souplesse et la mobilité du tympan et des osselets. Plus précisément, c’est un test qui mesure la présence de liquide dans l’oreille moyenne. Le réflexe stapédien ou réflexe acoustique est aussi souvent évalué lors de cet examen.

Comment se déroule la tympanométrie ?

En quoi ça consiste exactement ? Tout comme l’audiogramme et l'audiométrie tonale, la tympanométrie est un examen auditif indolore et très rapide. L’ORL demande au patient de s’asseoir dans une pièce insonorisée.

Le médecin vérifie dans un premier temps que le canal auditif est bien dégagé de tout corps étranger, saletés ou encore bouchons de cérumen. Si le canal est propre, le médecin introduit une minuscule sonde dans l’oreille. L’examen peut alors commencer. Pour mener une tympanométrie, le médecin utilise un tympanomètre. Le patient pourra constater la présence de trois tubes distincts :

  • un tube produit du son,
  • un tube produit de la pression,
  • et un tube mesure le son renvoyé par le tympan.

Le patient entendra certains sons, plus ou moins forts. Il pourra ressentir aussi une certaine pression semblable au moment où un avion décolle. Il ne faudra ni qu’il ne bouge ni qu’il ne parle. Il ne doit pas non plus déglutir pour ne pas fausser les résultats. La prise de mesure ne dure qu’une poignée de secondes dans chaque oreille. C’est donc un examen qui ne doit ni inquiéter ni angoisser. L’ORL (oto-rhino-laryngologiste) multipliera sûrement les tests et les essais afin de croiser les résultats et d’obtenir un tympanogramme le plus juste et représentatif possible.

Bébés, enfants, adultes et personnes âgées peuvent passer une tympanométrie sans aucun problème. En revanche, les personnes possédant des diabolos ou des drains n’obtiendront pas des résultats justes avec cet examen. C’est aussi le cas des personnes avec un tympan perforé.

En quoi la tympanométrie se révèle utile ?

Le médecin obtient, à la suite de cet examen, des résultats sous forme de graphique qu’il peut lire sur un tympanogramme. La tympanométrie permet de révéler essentiellement s’il y a du liquide ou non dans l’oreille moyenne et d’en tirer certaines conclusions :

  • une perforation du tympan et ainsi une perméabilité,
  • un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache,
  • une otite séreuse, séromuqueuse ou chronique,
  • ou encore une luxation ou fracture des osselets.

Après cet examen auditif, le médecin peut alors émettre un diagnostic et proposer un traitement adapté pour soigner et soulager le patient.

L’importance de la tympanométrie chez l’enfant1

La tympanométrie est importante dans le cas d’otite moyenne aiguë et d’otite moyenne sécrétoire. Au moindre doute et lorsque l’otoscope n’offre pas une visibilité assez claire et évidente, le médecin peut opter pour la tympanométrie afin d’effectuer le diagnostic le plus sûr possible.

C’est le cas notamment pour diagnostiquer l’otite séromuqueuse (OSM) traînante. Dans ce cas, la tympanométrie complète un examen audiométrique classique (audiométrie tonale et vocale).

Patience et délicatesse sont alors les maîtres mots face à des enfants qui auront peut-être des difficultés à garder leur calme et le silence.

Des gênes, des troubles, des inconforts ressentis ? Ou même une baisse d’audition constatée ? Consultez un professionnel. En santé auditive, il est important de consulter vite et tôt afin de ne pas laisser s’aggraver la situation. Il est essentiel de rencontrer un professionnel de santé qui saura évaluer votre audition et vous conseiller.

Grâce à Mon Centre Auditif, réservez rapidement un rendez-vous pour tester votre audition auprès d’un audioprothésiste diplômé d’État. Nous référençons un grand nombre de centres auditifs partout en France, au plus près de chez vous. Un bilan auditif est entièrement gratuit et n’engage à rien de votre part !

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Soigner les enfants sourds grâce à la thérapie génique ou...

Sélection du mois

Essilor Luxottica : L'Arrivée Révolutionnaire dans le Secteur de l'Audition

Le secteur de l'audition est en plein essor, avec des innovations constantes visant à améliorer la qualité de vie des personnes malentendantes. Une des avancées...

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Depuis leur émergence dans les années 1970, les jeux vidéo ont...