Les femmes entendent-elles mieux que les hommes ?

Laure
Laure
10 novembre 2020

Ce qui différencie les femmes de leurs semblables masculins doit être reconnu et entendu : les femmes ont une meilleure audition que les hommes. Des études scientifiques ont en effet mis en lumière que l'audition masculine se détériore deux fois plus rapidement que celle des femmes et, généralement, celles-ci entendent mieux jusqu'à l’âge de 50 ans la fréquence à laquelle l'oreille est la plus sensible (environ 1.000 Hertz). Selon certaines sources, cela expliquerait pourquoi les femmes ont une capacité d'écoute et d'apprentissage différente.

Première cause : un différence d'utilisation du cerveau

Ce n’est plus à prouver : les femmes et les hommes n’utilisent pas leur cerveau de la même façon. En effet, chez la femme, les deux parties du cerveau sont utilisées pour l’audition. A contrario, l’homme utilise seulement l’hémisphère gauche de son cerveau, responsable du verbal et de la logique. Pourtant, la structure générale et le mécanisme de fonctionnement des oreilles est le même chez les deux sexes. C’est donc véritablement l’analyse et l’interprétation des ondes sonores reçues qui sont différentes, et cela peut expliquer des réactions physiologiques et émotives différentes chez la femme et chez l’homme.

De par cette différence d’usage du cerveau, les femmes ont une plus grande capacité d’écoute et d’analyse du détail. On constate alors une plus grande tendance à la compassion, à l'écoute et à la manifestation des émotions chez la gent féminine. D’un autre côté, l’homme décrypte moins profondément les informations et réagit plutôt à travers des actions concrètes.

Une perception auditive différente

L’oreille interne féminine réagit davantage aux voix. Ce sont des fréquences perçues aux alentours de 1000 Hz. De leur côté, les hommes ont davantage besoin de se concentrer sur ce qu’ils entendent pour comprendre l’information. Par exemple, ils percevront plus facilement un son proche de leur oreille qu’un bruit plus lointain. Par ailleurs, la perte de l'audition chez l’homme est deux fois plus rapide, et commence à apparaître dès 30 ans. Néanmoins, cette différence entre hommes et femmes au niveau de la perception des sons baisse après l'âge de 50 ans.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Les hormones jouent également un rôle sur la perte d’audition

Les hormones sont également à considérer dans cette divergence des réactions physiologiques et émotives entre l’homme et la femme. Les différences de capacité auditive se réduisent avec l'âge, mais grâce à l'effet protecteur des hormones, les femmes entendent mieux que les hommes entre 30 et 50 ans. Les hommes sont également plus souvent sujets à des pertes auditives idiopathiques, c'est-à-dire dont l'origine est inconnue.

Les nuisances sonores au quotidien

Les facteurs extérieurs ont aussi leur rôle à jouer sur la capacité d’écoute et l’apparition d’un trouble auditif ou d’une maladie. Souvent depuis l’enfance, les hommes sont davantage confrontés à des situations bruyantes que les femmes dans leur quotidien. Ils sont en effet parfois plus exposés au bruit dans le cadre de leur travail. Cela engendre chez les hommes plus de fatigue auditive, éventuellement des acouphènes particulièrement intenses, ainsi qu’un plus grand risque de surdité.

Il subsiste encore de nombreux secteurs professionnels où les hommes sont plus nombreux que les femmes. Le secteur du bâtiment en est un, par exemple. Entourés de grosses machines, d’outils électriques et de marteaux piqueurs, les personnes travaillant dans ce secteur d’activité sont très souvent exposés au bruit fort et excessif. Cette exposition quotidienne au bruit pendant plusieurs années consécutives pourrait favoriser au fil du temps une baisse d’audition importante.

Dans l’armée aussi, où les hommes restent encore majoritaires, les tirs, cris et autres explosions sont la cause de nuisances sonores importantes. L’industrie du camionnage, la mécanique ou l’industrie de production sont également des secteurs à risque.

Il est vrai que les femmes effectuant ces mêmes métiers sont exposées aux mêmes bruits et sont soumises au même risque de perte auditive. Mais, à travers le monde, ces métiers sont encore exercés majoritairement par des hommes. Ainsi, plus d’hommes que de femmes souffrent de perte auditive, et souvent plus jeunes.

Malheureusement, bon nombre de personnes négligent l’utilisation de protections auditives lorsqu’elles sont exposées à des niveaux sonores élevés.

Fumer peut également à long terme affecter l’audition. En résumé, avoir une bonne hygiène de vie et protéger ses oreilles est l’une des précautions efficaces qui permet de limiter les risques de perte auditive.

Comment éviter la perte auditive ?

Pour éviter une perte auditive, une paire de bouchons d’oreilles peut être une solution fiable et confortable. Ils sont, en général, composés de mousse ou de cire, selon les besoins et les préférences et sont disponibles dans la plupart des pharmacies et chez les audioprothésistes.

Si vous êtes inquiet pour votre santé auditive ou que vous souhaitez encourager un proche à améliorer son audition, vous pouvez réaliser facilement un test auditif chez un audioprothésiste. Si vous suspectez un changement, une baisse ou un dysfonctionnement de votre audition, un audiogramme vous permettra d’en définir l’ampleur.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents