Quand consulter pour une baisse d'audition ?

Camille
Camille
6 octobre 2020

Acuité auditive à la baisse ? Vous constatez une régression de votre ouïe ? Vous entendez mal ? Ou vous avez des difficultés à percevoir certains sons ? Vous ressentez une gêne ou une différence au niveau de vos oreilles ? Vous avez alors peut-être des troubles auditifs. Comment réagir et que faire ? Quel bon comportement adopter ? Quand devez-vous consulter votre ORL ? Comment détecter une baisse auditive ? Quels sont les signes d'une perte de l’audition ?

Quels signes peuvent m’alerter sur ma perte auditive ?

Douleurs, gênes, sensations, vous notez une différence notable dans votre audition ? Certains signes concrets ne trompent pas et doivent vous alerter sur la nature urgente ou non de votre situation. Votre baisse ou perte d’audition a été plutôt rapide et brusque ? Ou au contraire, vous ne constatez qu’une baisse auditive légère et aléatoire ? Essayez de mettre des mots sur ce qu’il vous arrive.

Est-ce une simple gêne ou plutôt une douleur ? Parvenez-vous à situer la douleur ? Est-elle au niveau du tympan ou du conduit auditif ? Avez-vous de la fièvre ou la mâchoire douloureuse ? Constatez-vous un écoulement quelconque de vos oreilles (pus, sang, ou autre) ? Votre perte auditive est accompagnée d’acouphènes ? Ce phénomène bien désagréable peut survenir après un excès de bruit, un volume sonore trop important. Si l’acouphène perdure encore au-delà de 24h, vous pouvez alors consulter.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Urgences, médecin traitant ou ORL, qui consulter ?

Ce sont les symptômes accompagnant votre baisse d’audition qui vous indiqueront le caractère grave ou non de votre situation. Si la surdité est soudaine ou si elle se maintient bien après une exposition à un bruit fort ou à un milieu bruyant alors une consultation aux urgences est tout indiquée. Une consultation à l’hôpital est aussi recommandée en cas de traumatisme crânien ou de traumatisme sonore intense. Le but est de déceler rapidement la gravité des lésions auditives.

Si vous observez, en plus de votre baisse auditive, de la fièvre ou des vertiges, la consultation dans les 24h auprès d’un médecin généraliste est préférable. Ce dernier pourra vous orienter alors vers un ORL.

La consultation est toujours préconisée en cas de perte de l’audition durable. La perte d’acuité auditive peut subvenir aussi à cause de la prise d’un médicament. Pensez-y.

Comment traiter la perte d’audition ?

Une fois la perte d’audition décelée, des professionnels de santé vous accompagnent pour traiter au mieux votre cas et vous apporter les meilleures solutions. Médecin, ORL ou audioprothésistes sont présents pour vous apporter toute leur expertise. Un centre auditif ou un centre d’audiophonologie peut réaliser un bilan auditif personnalisé afin de faire le point sur votre déficience auditive. Ce dépistage auditif est indispensable pour savoir si vous avez besoin ou non d’un appareil auditif, d’audioprothèses ou d’un appareillage.

Comment protéger son audition et éviter une baisse ou perte auditive ?

Il existe différents moyens, méthodes et astuces à adopter en prévention pour ne pas aggraver une perte d’audition. Il est important, par exemple, de mener un nettoyage régulier de son oreille externe avec un peu d’eau. Évitez les coton-tiges provoquant des bouchons de cérumen et ne nettoyant pas correctement le conduit auditif. Préférez les curettes auriculaires qui ne sont pas agressives pour l’oreille et plus adaptées.

Évitez aussi tout environnement particulièrement bruyant si vous le pouvez. Prenez soin de vos tympans, ils sont particulièrement sensibles à tout volume sonore élevé et prolongé. Un son trop fort en continu peut entraîner un dérèglement ou une sensibilité plus accentuée aux sons, la personne peut devenir hypersensible aux sons (l’hyperacousie). Quelques précautions nécessaires sont à suivre si vous écoutez de la musique avec des écouteurs. Réglez le volume à moitié, limitez les sessions d’écoutes et préférez un casque englobant l’oreille à des écouteurs à coincer à l’entrée du conduit auditif. En discothèque ou lors de festivals, évitez de vous tenir trop près des enceintes et alternez moment bruyant et moment calme pour limiter l’agression sur le tympan.

C’est aussi important de se protéger sur son lieu de travail. Vous exercez une profession à risque malmenant votre audition ? Bouchons ou casques sont vos meilleurs alliés. Votre médecin du travail saura vous guider au mieux.

La santé de son ouïe est essentielle. Des innovations sont réalisées constamment pour proposer sur le marché des implants ou des prothèses de très haute qualité connectées, invisibles et agréables. N’hésitez pas et renseignez-vous auprès de votre centre auditif pour plus d’informations !

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents