Peut-on acheter ses aides auditives sur Internet ?

2 octobre 2019

Pour des raisons financières ou simplement par habitude de commander en ligne, des personnes souffrant d’un trouble auditif pensent à faire l’acquisition d’une prothèse auditive sur internet. Cela étant, est-ce possible et ont-elles le droit de se procurer un tel dispositif médical à distance ?

Distinguer l’offre présentée...et celle disponible à la vente

Si vous lancez votre navigateur et renseignez une requête sur un moteur de recherche, vous allez être confronté à deux types de résultats inhérents aux appareils auditifs. Ce sont d’une part les sites internet des grands fabricants de prothèses, qui ne font qu’informer leurs visiteurs quant aux spécificités des produits répertoriés dans leur catalogue. Ils suggèrent pour la plupart aux malentendants de planifier un rendez-vous mais ne distribuent pas directement les solutions auditives, comme les spécialistes du e-commerce vendent un smartphone ou tout autre produit autorisé. D’autre part, on compte parmi les résultats des revendeurs qui proposent directement des appareils qui ne sont pas des aides auditives sur-mesure mais de simples amplificateurs sonores. Bien entendu, la confusion est possible pour le consommateur cherchant des renseignements et cela peut l'induire en erreur dans le choix d'un type de produit.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Prothèse auditive et réglementation

L’indispensable accompagnement d’un professionnel

Toutes les autres entités qui sont susceptibles de vendre en ligne de véritables appareils auditifs sont dans l’illégalité. La législation actuelle interdit en effet la distribution de ces solutions auditives sur internet. Pour quelle raison ? Tout simplement car le patient n’est pas en capacité de s’appareiller convenablement sans recourir à un professionnel. L’enjeu est de pouvoir bénéficier d'un appareil adapté à sa perte auditive, dont le réglage est nécessairement effectué par un audioprothésiste. Ce dernier doit pouvoir échanger avec son patient et régler la prothèse en fonction de son ressenti. Cet accompagnement est compris dans le coût total d’un appareil auditif. Par ailleurs, la correction auditive exige très généralement une phase d’adaptation, ce qui explique la multiplicité des rendez-vous réalisés par une personne durant la période d’appareillage.

D’autres dispositifs en vente libre

Des produits très bien mis en avant par quelques sites internet sous l'appellation trompeuse d’aide auditive sont en fait des assistants d’écoute. Ils ne bénéficient pas de la même sophistication que leurs homologues fournis par les audioprothésistes et ne sont même pas éligibles au remboursement prévu par l’assurance maladie. Parmi les autres acteurs qui mettent à disposition ces amplificateurs, on compte notamment les pharmaciens. Ce sont des dispositifs distribués sans ordonnance, contrairement aux prothèses auditives. Difficile de les conseiller autrement qu’en cas de panne ou de perte de votre appareil, simplement pour patienter avec plus de sérénité jusqu’au prochain rendez-vous chez votre audioprothésiste.

Quid des prothèses auditives d’occasion ?

Les appareils auditifs de seconde main ne sont pas recommandés, dans la mesure où ils ne conviennent pas à votre surdité. En outre, il peut s’agir de matériels défaillants ! Sachez que lorsque vous vous rendez chez un expert de l’audioprothèse, celui-ci est aussi soumis au respect de différentes règles. Le devis qu’il vous présente est normalisé, doivent entre autres être mentionnés le prix de vente hors taxe de l’équipement ainsi que celles inhérentes aux prestations indissociables d’adaptation.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents