Où faire un bilan auditif ?

Guillaume
Guillaume
11 févr. 2020

En cas de troubles auditifs ou de baisse de l’audition, il est nécessaire de faire un bilan auditif pour mesurer votre perte auditive et en trouver la cause. Cet examen simple, indolore, rapide et gratuit permettra de déterminer les solutions à mettre en place pour pallier votre perte auditive : traitement médical (antibiotiques ou autres médicaments), intervention chirurgicale, implant cochléaire ou appareillage auditif (audioprothèses, contours d’oreille, mini contours, etc.)

À quel moment est-il pertinent de consulter son médecin traitant ? Où faire un bilan audiométrique ou bilan auditif, chez le généraliste, l’ORL ou l’audioprothésiste ? Pourquoi prendre rendez-vous avec un médecin ORL ? Est-ce que je peux me rendre directement chez un audioprothésiste sans prescription ? Nous vous donnons toutes les informations pour obtenir un diagnostic efficace et trouver des solutions adaptées.

Le médecin traitant peut-il diagnostiquer un trouble auditif ?

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, il est fortement conseillé de se rendre en premier lieu chez un médecin généraliste. Votre médecin traitant personnel est encore plus disposé à vous aider s’il vous connaît depuis longtemps. Un lien de confiance est déjà établi. Le dialogue sera plus facile.

De nombreuses raisons poussent à consulter un médecin traitant :

  • Vous constatez une hypersensibilité aux bruits. Certains sons aigus ou graves sont difficiles à percevoir ou alors déformés.
  • Vous percevez des bourdonnements d’oreille (constants ou occasionnels) qui perturbent l’audition. Ces bourdonnements plus ou moins intenses peuvent s’avérer pénibles à supporter et entraînent souvent irritabilité et fatigue.
  • Vous avez des difficultés croissantes à comprendre ou suivre des conversations dans des environnements plus ou moins bruyants. Vous faites souvent répéter les personnes de votre entourage car leurs paroles ne sont pas assez distinctes.
  • Vous connaissez une gêne auditive ou une fatigue auditive.
  • Les sons au quotidien qui vous entourent vous paraissent plus faibles, plus éloignés, dénaturés.

Souvent, c’est le médecin du travail, un médecin scolaire, un orthophoniste, un audioprothésiste ou même une assistante sociale qui vous invitent à consulter votre médecin généraliste.

Le médecin est habilité à effectuer un premier dépistage auditif et à détecter une déficience auditive. Lors de cet examen, il peut retirer un bouchon de cérumen qui entrave le pavillon de l’oreille ou prescrire des médicaments pour soigner inflammations ou otites. Il décidera ensuite de vous orienter vers un médecin ORL (Oto-Rhino-Laryngologiste), un spécialiste de la gorge, du nez et des oreilles si cela est nécessaire.

Le bilan auditif mené par le médecin traitant est réalisé lors d’une consultation normale. Aucun frais de santé supplémentaire n’est à débourser et le remboursement par l’assurance maladie et votre complémentaire santé est alors optimal.

Pourquoi aller voir un médecin ORL pour un examen audiométrique ?

Si votre médecin traitant a estimé qu’il était nécessaire de faire des examens complémentaires, il vous a naturellement orienté vers un médecin Oto-Rhino-Laryngologiste (ORL) pour passer un bilan auditif complet1.

L’ORL vous accueille alors dans son cabinet et peut alors procéder à un bilan et examen approfondi de vos deux oreilles afin d’évaluer votre capacité auditive dans les meilleures conditions.

Après s’être renseigné plus précisément sur votre passé médical mais aussi vos habitudes quotidiennes, l’ORL effectue un premier examen physique de l’oreille externe avec un otoscope. Il peut déjà visualiser de potentielles lésions du conduit auditif, observer une inflammation du tympan (tympan percé, irritation du pavillon, bouchon de cérumen).

Il poursuit ensuite son examen avec divers tests audiométriques, le test tonal et le test vocal (les différentes étapes d’un bilan auditif). Il y a différentes causes possibles à la surdité. Ces différents tests auditifs ont pour objectif de déterminer le type de surdité dont vous souffrez (surdité de perception ou surdité de transmission), le degré de la perte auditive et les causes de la surdité.

Avec les résultats de l’audiogramme tonal et l’audiogramme vocal, l’ORL est dans la capacité de tirer un diagnostic médical précis. Il peut alors proposer au patient, selon sa situation de :

  • mettre en place un traitement adapté à votre pathologie, un traitement médicamenteux s’il s’agit d’une maladie ou d’une infection bactérienne bien souvent ;
  • faire une prescription pour un appareillage auditif, il faudra alors se rendre chez un audioprothésiste avec l’ordonnance de l’ORL ;
  •  
  • proposer des examens complémentaires en cas de surdité de l’oreille interne si l’ORL n’est pas équipé à son cabinet. IRM et scanner sont notamment demandés et essentiels pour établir un diagnostic complet et final.
  • envisager la pose d’un implant cochléaire,
  • commencer une rééducation auprès d’un orthophoniste.

En cas de déficience auditive déjà diagnostiquée, le médecin ORL est en charge du suivi régulier de votre pathologie auditive et du dépistage d'une aggravation.

Faire un dépistage auditif chez un audioprothésiste

Les audioprothésistes sont des professionnels de santé, spécialistes de la correction auditive et titulaires d'un diplôme d'Etat. Ils sont donc habilités à réaliser des examens audiométriques au sein de leur centre de correction auditive. Grâce à Mon Centre Auditif, trouvez facilement et en quelques clics les adresses d’audioprothésistes les plus proches de chez vous. De manière rapide et très simple, vous pouvez prendre rendez-vous simplement auprès de ce professionnel.

Bon à savoir, le bilan auditif chez un audioprothésiste est un dépistage complètement gratuit. Il n’engage en aucun cas le patient à revenir dans ce centre par la suite. Inutile aussi de présenter une ordonnance pour passer ce dépistage auditif chez l’audioprothésiste. Il dure moins d’une heure, il est indolore et vous avez surtout un professionnel de santé qui peut répondre à vos questions. Faire un dépistage auditif dans un centre d’audition n’a que des avantages.

Au contraire du médecin traitant ou de l’ORL, l’audioprothésiste n’est pas un médecin. Il ne peut donc pas proposer un bilan auditif complet mais seulement un dépistage. Il ne remplace aucun médecin et ne peut donc pas émettre de diagnostic au terme du rendez-vous. Pour obtenir des audioprothèses et commencer la démarche d’appareillage, il faut obligatoirement une prescription médicale et un audiogramme établis par un médecin ORL, un généraliste ou un pédiatre.

En revanche, l’audioprothésiste à pour rôle d’informer le patient sur les corrections auditives mais aussi sur les réglages, l’entretien et toutes les questions relatives aux aides auditives. Il est à votre disposition pour toutes questions relatives aux différents types d’appareils auditifs (audioprothèses intra-auriculaire, prothèse auditive de contours, etc.) et vous renseigner sur les dernières technologies disponibles. Il propose un devis gratuit et sans engagement. Il sera amplement qualifié pour vous proposer des modèles adaptés à votre quotidien, votre mode de vie et votre morphologie. Il vous suit pendant plusieurs mois afin de s’assurer de la bonne mise en place et de la bonne utilisation de l’appareil. Les rencontres sont alors régulières afin de régler les prothèses auditives le plus précisément possible.

En cas d’aggravation de votre surdité, il est possible de prendre rendez-vous avec votre audioprothésiste qui vous orientera vers votre médecin prescripteur pour une nouvelle ordonnance, afin de permettre à votre mutuelle santé de financer un appareillage plus puissant.

 

 

1 Améli

 

 

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Retour sur le 44ème Congrès de l'Audition : Une Vitrine d'Innovation et de Partage

Retour sur le 44ème Congrès de l'Audition : Une Vitrine d'Innovation et de Partage

Le rideau est tombé sur le 44ème Congrès de l'Audition,...

Sélection du mois

Quelles différences entre une enseigne et un indépendant ?

Lors de la prise de rendez-vous pour un bilan auditif ou alors pour le début de votre appareillage, vous vous êtes peut-être interrogé sur votre audioprothésiste ?
Faut-il...

Que faire en cas de surdité brusque ?

Que faire en cas de surdité brusque ?

Et soudain c’est le silence absolu ! La surdité brusque est une...