L’otite, une infection courante à prendre au sérieux

Camille
Camille
21 oct. 2022

L’otite, c’est l’infection de l’oreille bénigne que l’on a tous connue au moins une fois quand l’on est enfant. Pourtant cette infection qui se caractérise par une douleur vive dans l’oreille n’est pas à prendre à la légère. Les adultes aussi peuvent être concernés par cette maladie.

Cette infection doit être traitée au plus vite avec des médicaments adaptés sans quoi cette maladie peut entraîner de graves conséquences. Otites chroniques, otites aiguës, otites séreuses ou encore otite du baigneur, plusieurs types d’infections existent. Toutes ne sont pas graves. Quelles peuvent être les conséquences d’une ou de plusieurs otites sur son audition? Quelles sont les recommandations à suivre pour les éviter ?

Aujourd’hui, Mon Centre Auditif vous explique toute l’importance d’un traitement adapté de l’otite, mais aussi les causes, les symptômes, les évolutions possibles et les risques.

Les différentes otites

Plusieurs types d’otites existent. Il est important de les connaître et de les reconnaître. Externe, moyenne, séreuse ou aiguë, chronique, virale ou encore bactérienne, l’otite peut avoir des formes et origines diverses.

L’otite externe

L’otite externe est à 90% des cas d’origine bactérienne (germes comme le Staphylococcus aureus) tandis que les 10% restant sont d’origine mycosique (champignon Aspergillus). L’otite externe est une inflammation du conduit auditif externe avant le tympan . Ses origines sont variées. L’otite externe peut être due à un mauvais lavage des oreilles, à un bouchon de cérumen ou a de l’eczéma.

On appelle otite du baigneur, une otite externe due à la présence trop importante et prolongée d’eau dans le conduit auditif suite à une baignade. L’humidité engendre alors une prolifération des bactéries.

Les complications sont très rares avec une otite externe mais existent quand même. Quand le traitement n’est pas adapté ou absent, les bactéries présentes dans l’oreille peuvent migrer vers l’os du crâne. Il s’agit alors d’une otite externe maligne. Elle n’est pas cancéreuse, attention à l’amalgame !

Les symptômes principaux d’une otite externe ? Douleurs, fièvre, irritations ou encore démangeaisons.

L’otite moyenne

L’otite dite moyenne renvoie à une infection de l’oreille moyenne. Celle-ci est composée, entre autres, du tympan et des osselets. Fortement douloureuses, bactériennes ou virales, ces otites touchent particulièrement les enfants. L’otite moyenne se caractérise essentiellement par la présence de liquide derrière le tympan. On retrouve plusieurs types d’otites moyennes :

  • l’otite séreuse ou séromuqueuse ;
  • l’otite moyenne aiguë de l’enfant ;
  • l’otite moyenne chronique ;

L’otite séreuse est la plus courante chez les tous petits (moins de 6 ans). Une trompe d’Eustache obstruée est la cause la plus courante de l’otite séreuse. Aucun antibiotique n’est efficace en cas d’otite séreuse, seul le temps permet de guérir. Si les symptômes perdurent (plénitude dans l’oreille, légère perte auditive), une intervention peut être envisagée.

L’otite moyenne aiguë est due soit à des germes, soit à des virus. Touchant de très nombreux enfants, elle disparaît comme elle est apparue, sans traitement. Des antibiotiques peuvent être, tout de même, souvent proposés pour éviter toutes complications.

Quant à l’otite moyenne chronique, elle s’avère plus dangereuse. Ce type d’otite se répète entraînant un risque de rupture du tympan. La perforation de la membrane tympanique occasionne alors une perte provisoire de l’audition. Afin d’éviter des dommages permanents de l’audition, une intervention est souvent nécessaire. L’otite moyenne chronique peut aussi prendre une tournure plus grave en étant cholestéatomateuse. Les osselets sont alors touchés. Une perte d’audition de transmission est alors observée. Il est recommandé aux personnes sujettes aux otites moyennes chroniques d’éviter de se baigner et d’exposer leurs oreilles à une source d’humidité.

Les otites virales et les bactériennes

Vous l’aurez compris, les otites peuvent être d’origines virales ou bactériennes. Autrement dit, elles sont causées soit par des germes, soit par des virus. L’otite virale (plus souvent moyenne) est souvent due à un rhume mal soigné ou qui perdure. L’inflammation migre alors du nez vers les oreilles. Les enfants connaissent très souvent des otites virales.

Au contraire de l’otite virale, l’otite bactérienne peut se soigner à l’aide d’antibiotiques. Il s’agit de germes ou de microbes qui vont cibler les oreilles (conduit auditif ou oreille interne). Comme pour les otites virales, les microbes peuvent provenir d’infections présentes au niveau du nez ou de la gorge et qui migrent vers les oreilles. Une angine bactérienne peut par exemple muter en otite.

Enfin, nous le répétons, une otite peut aussi survenir à cause d’un mauvais nettoyage de l’oreille (irritation du coton-tige), baignades sous l’eau ou en apnée trop fréquentes ou encore à cause d’un bouchon de cérumen non évacué.

Vous avez connu de nombreuses otites quand vous étiez jeune ? Vous connaissez encore des otites régulières ? N’hésitez pas à consulter et à faire contrôler votre audition auprès de professionnels. Mon centre Auditif peut vous aider à trouver un audioprothésiste près de chez vous.

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Thérapie génique : le futur des soins auditifs

Soigner les enfants sourds grâce à la thérapie génique ou...

Sélection du mois

Essilor Luxottica : L'Arrivée Révolutionnaire dans le Secteur de l'Audition

Le secteur de l'audition est en plein essor, avec des innovations constantes visant à améliorer la qualité de vie des personnes malentendantes. Une des avancées...

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Les jeux vidéo : un risque pour l'audition ?

Depuis leur émergence dans les années 1970, les jeux vidéo ont...