Comment se manifeste la perte auditive ?

Camille
Camille
Ajouté le 30 juillet 2021
Temps de lecture estimé à 4 min

Qu’elle soit d’origine génétique, traumatique, liée à une maladie ou à l’âge, la perte auditive, la surdité, aussi appellée hypoacousie, peut toucher tout le monde. La perte auditive peut avoir des causes multiples et peut ainsi se manifester de différentes manières. Inconfort, gêne, douleur, hypersensibilité, sifflements, bourdonnements, les symptômes sont nombreux et diffèrent d’un individu à l’autre. Mon Centre Auditif met aujourd’hui en évidence les principales situations de perte auditive ou de surdité, ses principales causes et ses caractéristiques.

La perte auditive liée à l’âge

La plus inévitable et aussi l’une des plus courantes est la surdité liée à l’âge. Il a été démontré qu’une perte progressive de l’audition était liée à l’âge. À l’image de tout le reste du corps humain, la cochlée ou oreille interne montre des signes de fatigue et de faiblesse avec l’âge.

L’organe de Corti, constitué de cellules sensorielles, les ciliées, est fatigué après des années de fonctionnement. Ces cellules, qui ont un rôle essentiel dans la transmission du son en message nerveux, n’assurent plus aussi bien leur mission. La perte auditive se constate donc. Il s’agit d’une surdité de perception. Dans le jargon médical, on appelle cette perte auditive la presbyacousie.

Quels sont les premiers signes qui doivent alerter ? La personne perçoit les sons différemment et a des difficultés à suivre une conversation dans un milieu bruyant. Les sons aigus sont les premiers impactés. Isolement de la personne âgée, perte de repères, déprime sont les signaux d’alerte pour consulter et mettre en place un appareillage performant et adapté.

La perte auditive due à un traumatisme sonore

La surdité ou baisse de la capacité auditive survenant suite à un traumatisme est courant et vraiment à prendre au sérieux. Dans ce cas, la perte auditive peut être ponctuelle comme plus grave, voire irréversible. Aigu ou chronique, le traumatisme stimule les cellules de l’oreille interne de manière trop intense et excessive. Les cellules sont alors traumatisées et usées de manière soudaine. Le traumatisme peut se produire au travail ou lors de moments de loisirs : chantiers, transports, concert, musique trop forte, détonation, etc.

L’oreille est alors traumatisée et atteinte. Acouphènes, sifflements, bourdonnements, inconforts et baisse plus ou moins importante de l’ouïe sont les principaux symptômes. Des vertiges et une hypersensibilité sont aussi possibles.

Le traumatisme sonore requiert des soins d’urgence. En effet, l’exposition à des bruits intenses a des conséquences gravissimes. Une consultation et une prise en charge d’un spécialiste sont vivement recommandées afin de limiter les dégâts.

La perte auditive due à une maladie

La perte de l’acuité auditive peut aussi être constatée et vécue suite à une maladie ou pathologie. Des otites à répétitions, la maladie de Ménière ou encore certains cancers peuvent diminuer, perturber ou atteindre l’audition. Certaines maladies comme les oreillons, la méningite ou la scarlatine peuvent occasionner des dommages du nerf auditif et ainsi impacter l’audition.

Il faut savoir aussi que la prise de certains médicaments de manière continue peut aussi entraîner une baisse auditive importante.

La surdité de naissance

Enfin, la surdité peut être congénitale et survenir à la naissance. Si l’audition est atteinte, le diagnostic doit être établi pour prendre en charge au mieux le bébé ou l’enfant. Même s’il peut être difficile de détecter la surdité chez certains enfants, quelques signes peuvent alerter :

  • l’enfant n’a pas de réaction immédiate lors d’interactions sonores ;
  • l’enfant ne réagit pas aux sons autour de lui ;
  • l’enfant produit des sons étranges et ne forme pas de mots compréhensibles ;
  • l’enfant s’isole et à un comportement frustré, en colère ou au contraire effacé.

Un problème d'audition ?

Obtenez un bilan auditif(1). C'est gratuit !

Des symptômes et une prise en charge rapide

Enfant, adulte ou personne âgée, si la perte auditive est suspectée, une prise en charge rapide est la clé pour :

  • diagnostiquer exactement la nature et la gravité de la surdité ;
  • limiter les dégâts, voire soigner les lésions ou dommages grâce à un traitement ;
  • éviter dépression, isolement et incompréhension.

Une bonne observation permet de s’apercevoir des premiers signes liés à une perte de l’acuité auditive. Si votre proche :

  • fait répéter à plusieurs reprises ;
  • mène une conversation avec peu de sens ;
  • exprime des douleurs, gênes, inconfort ;

alors une consultation auprès d’un spécialiste de l’audition, un médecin ORL s’impose. Celui-ci procédera à un examen non douloureux, notamment une audiométrie pour mesurer la perte auditive. Auprès de lui, vous obtiendrez un diagnostic complet et des réponses. Des solutions pourront être abordées comme la mise en place d’un appareil auditif. Les prothèses auditives sont une solution efficace et performante pour retrouver une audition partielle, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Que la surdité soit légère, modérée ou sévère, cela représente un frein dans la vie de tous les jours. Prenez toujours au sérieux les symptômes et ne retardez pas votre rendez-vous auprès d’une spécialiste.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif(1) gratuit.

Articles récents