L’implant à ancrage osseux

Camille
Camille
28 avr. 2023

Vous connaissez une surdité de transmission ou une surdité mixte et vous recherchez des solutions pour compenser votre perte auditive ? Votre médecin ou votre ORL vous a parlé d’appareils auditifs à ancrage osseux et vous souhaitez plus de d’informations sur ce dispositif ?

Mon Centre Auditif vous présente aujourd’hui les implants à ancrage osseux, la mise en place d’un tel équipement, mais aussi leur fonctionnement.

Les caractéristiques d’un implant à ancrage osseux

Les appareils auditifs dits traditionnels ou classiques (les mini-contours d’oreilles, les intra-auriculaires ou les contours d’oreilles) peuvent, parfois ne pas suffire pour pallier la perte auditive.

D’autres dispositifs médicaux peuvent être efficaces comme les implants à ancrage osseux. Cette catégorie d’aides auditives spécifiques assure une restitution du son aux deux oreilles dans le cas de surdité unilatérale grave et profonde.

L’audioprothésiste en étroite collaboration avec le chirurgien ORL vous conseille et vous accompagne pendant tout le processus et la mise en place de cet implant.

Des questions ? Prenez rendez-vous sans plus attendre avec un centre d’audition près de chez vous. Mon Centre Auditif référence de très nombreuses adresses partout en France afin de vous aider à trouver le professionnel le plus adapté à votre cas. N’hésitez plus, et prenez rendez-vous en quelques clics avec Mon Centre Auditif pour un bilan auditif gratuit et pour obtenir des informations précieuses pour vos solutions auditives.

L’implant à ancrage osseux peut se présenter de deux manières :

  • soit de manière visible, l’implant est placé derrière l’oreille sur la peau (implant percutané) ;
  • soit de manière invisible, l’implant est alors placé sous la peau (implant sous-cutané).

Comment fonctionne l’implant à ancrage osseux ?

L’implant à ancrage osseux :

  • capte dans un premier temps les sons extérieurs grâce à son audioprocesseur,
  • il parvient à intensifier les sons captés,
  • puis à les traduire, à les modifier en vibrations,
  • ces vibrations ou ondes sonores sont retransmises par l’implant par conduction osseuse (étant donné que l’implant est placé sur l’os mastoïdien),
  • ensuite, le phénomène est naturel : ces ondes sont interprétées par la cochlée ou organe de Corti, partie en escargot de l’oreille interne et diffusées dans le nerf auditif.

De manière imagée, l’implant à ancrage osseux assure le rôle de l’oreille externe et l’oreille moyenne. Cet implant capte le son (pavillon de l’oreille), vibre à la place du tympan et transmet les ondes sonores à la place des osselets.

Vous l’aurez donc compris, ce type d’implants audio fonctionne par transmission osseuse ou conduction osseuse.

Qui est concerné par l’implant à ancrage à osseux ?

  • Les personnes rencontrant des malformations congénitales de l’oreille externe empêchant la bonne captation des sons sont éligibles à l’implant à ancrage osseux.
  • Les personnes connaissant des otites bactériennes ou mycosiques chroniques de l’oreille externe ou moyenne peuvent aussi être concernées.
  • Les personnes ayant une surdité dûe à un dysfonctionnement de l’oreille moyenne. Les implants auditifs à ancrage osseux requièrent aussi une bonne santé de l’oreille interne.
  • Les personnes touchées par une surdité de transmission ou une surdité mixte (transmission et perception) peuvent être concernées par les implants à ancrage osseux.
  • Les personnes touchées par une surdité neurosensorielle profondeunilatérale. Bien souvent les audioprothèses classiques ne suffisent plus ou gèrent mal la retransmission des sons (effet Larsen, sifflements) pour pallier les surdités très importantes. Les appareils auditifs à ancrage osseux sont alors une solution.
  • Les patients dont la chirurgie de l’oreille moyenne n’est pas la solution et/ou le résultat de la chirurgie n’est pas convaincant.
  • Lorsque les appareils auditifs conventionnels et courants (RIC, miniRIC, BTE) se révèlent inutiles.
  • Ce dispositif auditif peut être mis en place chez l’enfant à partir de cinq ans.

Comment se réalise la mise en place d’un implant à ancrage à osseux ?

La mise en place d’un implant à ancrage à osseux nécessite une intervention chirurgicale. Tandis que les implants percutanés traversent la peau avec une vis en titane, les implants sous-cutanés sont aimantés.

Dans le cas des implants percutanés, l’opération se réalise sous anesthésie locale et dure environ vingt minutes. Le chirurgien doit faire une incision d’environ deux centimètres pour fixer l’implant intra-osseux. Les implants percutanés possèdent l’inconvénient d’être visibles, mais aussi d’être plus facilement à l’origine d’infections.

Dans le cas des implants sous-cutanés, l’opération peut se réaliser sous anesthésie locale ou générale, de manière ambulatoire. L’opération dure en général moins d’une heure. Le chirurgien doit faire une incision de cinq centimètres environ derrière l’oreille. Apparus en 2009, ces implants possèdent des résultats tout aussi positifs que les implants percutanés.

Les résultats sont très positifs. Les personnes connaissant une perte auditive grave ont un quotidien grandement amélioré. La Revue Médicale Suisse affirme que les résultats sont supérieurs aux appareils auditifs classiques 1.

L’audioprothésiste en étroite collaboration avec le chirurgien ORL vous conseille et vous accompagne pendant tout le processus et la mise en place de cet implant.

Des questions ? Prenez rendez-vous sans plus attendre avec un centre d’audition près de chez vous. Mon Centre Auditif référence de très nombreuses adresses partout en France afin de vous aider à trouver le professionnel le plus adapté à votre cas. N’hésitez plus, et prenez rendez-vous en quelques clics avec Mon Centre Auditif pour un bilan auditif gratuit et pour obtenir des informations précieuses pour vos solutions auditives.

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Retour sur le 44ème Congrès de l'Audition : Une Vitrine d'Innovation et de Partage

Retour sur le 44ème Congrès de l'Audition : Une Vitrine d'Innovation et de Partage

Le rideau est tombé sur le 44ème Congrès de l'Audition,...

Sélection du mois

Quelles différences entre une enseigne et un indépendant ?

Lors de la prise de rendez-vous pour un bilan auditif ou alors pour le début de votre appareillage, vous vous êtes peut-être interrogé sur votre audioprothésiste ?
Faut-il...

Que faire en cas de surdité brusque ?

Que faire en cas de surdité brusque ?

Et soudain c’est le silence absolu ! La surdité brusque est une...