Le 100 % santé fonctionne aussi avec la Complémentaire santé solidaire

Camille
Camille
20 mai 2022

Depuis le 1er janvier 2021, le RAC 0 ou Reste à Charge Zéro s’applique sur une sélection de soins et d’équipements de santé. Une bonne nouvelle pour tous les Français qui peuvent ainsi accéder enfin à un traitement adapté et décent. Et nous avons bien dit tous les Français. Car oui, le 100% Santé fonctionne aussi bien avec les complémentaires santé classiques qu’avec la CSS (nouvelle entité, résultat de la fusion de la CMU-C et de l’ACS).

C’est quoi déjà le 100% Santé ? Vous avez dit CSS ? Détails et explications.

Le 100% Santé, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le 100% Santé est une réforme de santé mise en place par le gouvernement ces trois dernières années de manière progressive. Cette mesure a pour objectif de rendre plus facile l’accès aux soins à tous les Français sur trois domaines de santé majeurs : l’audition, l’optique et le dentaire.

Le constat est frappant. De nombreux Français n’entament pas les soins adéquats car ils sont mal ou pas remboursés. L’accès à des équipements de santé onéreux comme des appareils auditifs, des prothèses dentaires ou des lunettes est difficile. Le mauvais remboursement des frais occasionnés dissuade de nombreux patients de se faire soigner. 67% des malentendants ne s’équipent pas, 10% des personnes renoncent à des équipements optiques et 17% à des soins dentaires.

Aujourd’hui, grâce au 100% Santé, prestations de soins et équipements sont entièrement remboursés. Mieux encore, le patient ne doit absolument rien avancer. La somme est entièrement prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé y compris la Complémentaire santé solidaire.

Une sélection d’équipements variés a été composée. Vous pouvez la retrouver dans le Panier 1 sur le devis normalisé. Évidemment, les patients n’ont aucune obligation. Ils peuvent choisir un équipement en dehors du Panier 1. En revanche, ils ne seront pas remboursés à 100%. Ce nouveau dispositif est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2021. Il est disponible auprès de tous les audioprothésistes, opticiens et dentistes conventionnés.

Un Reste à Charge Zéro pour tous les assurés

Ainsi, vous l’aurez compris, tous les Français sont concernés. Autant ceux assurés auprès d’une complémentaire santé responsable (95% des contrats sur le marché) que ceux bénéficiant de la Complémentaire santé solidaire (CSS). C’est donc une très bonne nouvelle pour tous les Français, y compris ceux n’ayant pas les moyens d’une complémentaire santé classique. Cette réforme donne accès à des soins fondamentaux sans débourser le moindre euro.

CSS, CMU-C et ACS, quelles différences ?

Avant le 1er novembre 2019, il existait deux aides pour payer ses soins de santé en France la CMU-C et l’ACS. Ces deux aides étaient destinées aux personnes ne pouvant endosser la charge d’une complémentaire santé dite classique.

La CMU-C, pour Couverture maladie universelle complémentaire, créée en 2000, était une aide entièrement gratuite pour les personnes ayant de faibles revenus. Cette aide permettait d’accéder à certains soins de santé. Nous pouvons la comparer à une mutuelle de santé classique, sauf que celle-ci est gratuite. Elle était délivrée sous conditions de ressources.

L’ACS, pour Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, était destinée aux personnes possédant des revenus un peu plus élevés que ceux bénéficiant de la CMU-C. L’ACS permettait aux personnes concernées un accès plus facile à des complémentaires santé. L’ACS était une aide financière qui permettait de réduire le montant de la cotisation annuelle de la complémentaire santé. Ces deux aides étaient accordées, l’une comme l’autre, pour une durée d’un an renouvelable.

Aujourd’hui ces deux aides n’existent plus et ont été remplacées par un seul dispositif le CSS, pour Complémentaire santé solidaire. Depuis le 1er novembre 2019, CMU-C et ACS ont donc fusionné. Le CSS permet ainsi aux ménages les plus modestes une prise en charge (en partie ou en intégralité) solide. Le CSS concerne les bénéficiaires de la CMU-C et de l’ACS ainsi que les personnes ayant des revenus inférieurs à 1007€ par mois.

D’ailleurs c’est dans le cadre de la réforme 100% Santé, que le ministère de la Santé a mis en place la nouvelle Complémentaire Santé Solidaire (CSS). Les bénéficiaires de la CSS n’ont pas à débourser le tiers-payant. Ils évitent aussi les dépassements d’honoraires et bénéficient de plein droit au Reste à Charge Zéro pour les soins ciblés en audiologie, en optique et en dentaire.

Toutes les personnes malentendantes peuvent, quel que soit leur budget, entamer désormais les démarches pour se faire appareiller. Plus besoin de s’inquiéter de ce que cela va coûter. Vous avez un choix suffisant d’aides auditives performantes qui se trouvent dans le Panier 1. En plus de l’appareil, des options et un suivi régulier sont garantis par votre audioprothésiste avec le 100% Santé.

Vous avez aimé cette article ?

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin pour rester informé.

Articles récents

Save the date : 14 mars 2024 - 27ème Journée Nationale de l’Audition

Save the date : 14 mars 2024 - 27ème Journée Nationale de l’Audition

Informer, prévenir, communiquer : l’association de la JNA, la Journée...

Sélection du mois

C’est quoi un appareil auditif avec le système Cros, BiCros ou TiCros ? Fonctionnement et remboursement

CROS, BiCROS, TriCROS ? Cela ne vous dit rien ? Votre audioprothésiste vous en a peut-être parlé lors de votre bilan auditif ? Certains appareils auditifs...

Quelle est la durée de vie d'un appareil auditif ?

Quelle est la durée de vie d'un appareil auditif ?

L’achat d’aides auditives représentent toujours un certain...