Comment savoir si son audition a baissé ?

Marie
Marie
18 février 2020

Une surdité, légère ou sévère, peut survenir du jour au lendemain dans le cas d’un traumatisme, mais pour la plupart des surdités, c’est un processus normal du vieillissement de l’oreille : une déficience auditive est progressive. Il faut parfois des années pour identifier une baisse de l’acuité auditive.

Il est donc important de réagir dès les premiers signes et symptômes d’une perte d’audition pour pouvoir les soigner à temps. Comment reconnaître une perte d’audition ? Voici les signaux d’alerte les plus courants.

Quels sont les signaux d’alerte d’une perte auditive ?

Certains événements simples de la vie quotidienne peuvent vous indiquer des symptômes de déficiences auditives. Avant de diagnostiquer de simples pertes auditives ou une surdité sévère, soyez attentifs à ces petits détails.

Vous faites répéter vos interlocuteurs

Il vous est difficile de suivre une conversation et vous demandez régulièrement à vos proches de répéter. Vous avez du mal à vous concentrer ou vous devez être particulièrement attentif pendant les conversations. Vous ressentez une fatigue auditive et mentale en société.

Le son de la télévision ou du baladeur n’est jamais assez fort

Si votre entourage vous fait souvent remarquer que vous écoutez la télévision à un volume élevé, c’est probablement le signe de troubles de l’audition. Dans la plupart des cas de surdité, les sons perçus par l’oreille sont restreints.

Vous ne comprenez pas bien les conversations téléphoniques

Certaines personnes atteintes d’un déficit auditif léger prennent l’habitude, sans s’en rendre compte, de lire sur les lèvres pour comprendre les conversations. Au téléphone, ils éprouvent donc des difficultés à comprendre leurs interlocuteurs.

Il est difficile de comprendre des conversations dans des environnements bruyants

Entendre une personne vous parler lorsque l’environnement sonore est bruyant est épuisant pour une personne malentendante. Depuis quelques années, vous avez peut-être une tendance à l’isolement dans les moments de forte intensité sociale. Vous vous sentez mal en société. L’exposition au bruit vous fatigue alors que vos proches semblent ne pas en être affectés. Ne prenez pas ces signaux à la légère : les conséquences psychologiques sont importantes lorsqu’une surdité n’est pas traitée.

Des bruits normaux vous semblent assourdissants ou irritants

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, une perte auditive peut parfois causer une hyperacousie : dans certains types de surdité, les bruits normaux pour une oreille saine deviennent insupportables et causent un inconfort sérieux pour les personnes atteintes d’hypersensibilité au bruit.

Vous tournez la tête pour mieux entendre

Il est possible d’être atteint de surdité partielle : si vous êtes sourd d’une oreille, vous aurez tendance à pencher la tête pour tendre l’oreille qui entend le mieux.

Difficulté à entendre les sons aigus

Certaines personnes malentendantes peuvent entendre seulement les sons graves, il s’agit alors d’une déficience auditive à haute fréquence ou d’une presbyacousie. La personne éprouve une difficulté à entendre les consonnes et les fréquences les plus aiguës, comme les voix des enfants ou les sonneries.

Vous entendez des sifflements ou des bourdonnements

Si les acouphènes temporaires sont bénins, entendre fréquemment un bruit dans les oreilles malgré un niveau sonore calme est un signe de trouble auditif qui doit attirer votre attention. Il est possible que vous ayez des lésions auriculaires liées à un traumatisme sonore notamment.

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Comment détecter une baisse d’audition : le bilan auditif

Si vous pensez être atteint de troubles auditifs, il est fortement conseillé de faire un dépistage auditif, pour connaître votre degré de surdité, en comprendre les causes et les traiter.

Vous devez pour cela vous rendre dans un centre auditif, auprès d’un audioprothésiste ou directement chez un médecin ORL. Ces professionnels de la santé auditive vous feront passer un test auditif et réaliseront un audiogramme.

En fonction des résultats de ces tests, différentes solutions vous seront proposées pour améliorer l’audition :

  • prescription d’un appareil auditif intra auriculaire ou externe ;
  • traitement médicamenteux ;
  • intervention chirurgicale pour poser des implants cochléaires.

Les prothèses auditives ne permettent pas de retrouver une audition normale, mais peuvent améliorer les problèmes d'audition légers comme les surdités profondes. Après plusieurs années de surdité progressive, une aide auditive est souvent un grand soulagement pour les personnes ayant subi des pertes auditives importantes.

Détecter une perte auditive chez un enfant : réagir vite est essentiel

Chez les enfants, une surdité peut causer des retards de langage importants. C’est pourquoi il est indispensable de dépister des troubles auditifs le plus tôt possible.

Les comportements d’un enfant atteint de surdité sont identifiables selon différents troubles :

  • votre bébé ne babille pas ou les sons qu’il émet ne sont pas mélodiques ;
  • l’enfant n’a pas de réaction lorsque vous l'appelez ou qu’un évènement se produit hors de son champ visuel ;
  • le jeune enfant ne parle pas ou s’exprime essentiellement avec des gestes ;
  • à l’école, il est atteint de troubles du comportement (isolement, agitation ou agressivité) et rencontre des difficultés d’apprentissage.

Un dépistage néo-natal pour diagnostiquer la surdité est effectué à la naissance ou avant le troisième mois. En cas de comportements alarmants, réalisez un test auditif au plus vite auprès de votre pédiatre ou d’un médecin ORL.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents