Audioprothèses : Qui peut fournir une prescription médicale ?

Camille
Camille
Ajouté le 5 octobre 2021
Temps de lecture estimé à 4 min

En termes d’appareillages auditifs, quelles sont les conditions de prescription ? Plusieurs professionnels de santé sont présents et interviennent lors du processus d’appareillage. Audioprothésiste, ORL et médecin généraliste occupent chacun, à leurs manières, des rôles différents. Alors pour avoir droit à des audioprothèses, qui est apte à signer et attribuer une telle ordonnance en France ?

Dans l’optique de faciliter vos démarches et afin d’améliorer toujours plus votre audition, Mon Centre Auditif vous conseille et vous guide. Aujourd’hui, abordons la problématique de l’ordonnance en matière de prothèses auditives.

Une ordonnance d’un ORL ou d’un médecin généraliste avec parcours en otologie médicale.

La prescription médicale ou ordonnance pour un premier équipement auditif est fournie par l’ORL ou par un médecin généraliste ayant suivi un parcours de développement professionnel en otologie.

Comme toutes démarches de soins et de santé en France, l’appareillage des oreilles suit plusieurs étapes indispensables pour sa réussite et son bon remboursement. Ainsi les audioprothèses ou aides auditives diverses (contours d’oreille classiques, contours d’oreille à écouteur déporté, prothèses intra-auriculaires, etc. ) peuvent être délivrées suite à un bilan auditif rigoureux et à un diagnostic médical mené par un spécialiste de l’audition, à savoir un ORL, un médecin oto-rhino-laryngologiste ou moins courant mais possible, un médecin généraliste ayant suivi un parcours de développement professionnel en otologie médicale.

À noter que cette prescription médicale pour des solutions auditives accordée par un ORL ou un médecin généraliste concerne seulement les patients de plus de 6 ans. Les enfants âgés de moins de 6 ans devront rencontrer obligatoirement un ORL. Les enfants de moins de 6 ans devront d’ailleurs passer un bilan orthophonique si une baisse de l’audition est constatée. Le renouvellement des prothèses auditives devra aussi être assuré par un ORL jusqu’à l’âge de 6 ans. Les autres patients, plus âgés, pourront en revanche assurer leur renouvellement par tout médecin généraliste.

Généralement, la prescription médicale est décernée quand une perte auditive supérieure à 30dB est constatée. La pose d’audioprothèses peut tout à fait être envisagée dans d’autres cas assez particuliers comme pour des troubles centraux de l’audition ou de neuropathie auditive.

Ces professionnels de santé expert dans le domaine de l’audition sont présents pour vous rassurer et vous accompagner. N’hésitez pas à faire appel à eux dés que vous constatez une baisse ou une perte de la qualité de votre ouïe.

Un problème d'audition ?

Obtenez un bilan auditif(1). C'est gratuit !

Une prescription médicale obligatoire afin d’assurer des soins de qualité

Si des tests sont proposés et menés au sein d’un centre d’audition et auprès d’un audioprothésiste, vous êtes obligés de vous rendre chez un médecin afin d’obtenir une ordonnance vous donnant accès aux audioprothèses.

Seuls, l’ORL ou le médecin généraliste avec parcours en otologie peut décerner la fameuse feuille de soin. Avec cette ordonnance, vous pourrez alors vous rendre en boutique ou centre d’audition et entamer les démarches afin d’obtenir des solutions auditives adaptées.

L’audioprothésiste diplômé d’État a toutes les compétences requises pour vous proposer les meilleures aides auditives. Il pourra réaliser diverses mesures et tests, vous interrogera sur votre style de vie et vos attentes. L’audioprothésiste mène aussi un travail important d’accompagnement et apporte toutes les connaissances nécessaires sur les différents appareils et modèles à disposition.

Suite à cet entretien, l’audioprothésiste peut ainsi vous remettre un devis normalisé. Ce document officiel ne peut être établi qu’à la suite d’une prescription médicale. Ce devis type établit les diverses prestations assurées par l’audioprothésiste (suivi, entretien, etc.) mais présente et propose aussi au moins un modèle d’appareil auditif de la classe I entièrement remboursé par le Panier 100% Audition. Ce devis normalisé indique clairement les tarifs, la marque des modèles mais aussi le prix total à payer par le patient et la prise en charge par l’Assurance Maladie.

Tout savoir sur la prescription médicale dans le domaine de l’audition

Résumons :

  • L’ordonnance pour un appareil auditif est une prescription médicale obligatoire afin de se faire appareiller des oreilles.
  • L’audioprothésiste ne peut donc pas vous remettre de prothèses auditives sans ordonnance.
  • La prescription médicale est aussi nécessaire pour le bon remboursement de votre appareil par votre complémentaire santé et par l’assurance maladie.
  • Celle-ci est décernée essentiellement par un ORL ou alors par un médecin généraliste avec un parcours professionnel en otologie.
  • La durée de validité d’une ordonnance est de 1 an. Le renouvellement simple peut se faire par son médecin généraliste.
  • Enfin, la prescription médicale concerne les patients constatant une baisse d’audition d’au moins 30 dB.

Vous pensez que votre capacité auditive a diminué ? Un bilan auditif permettra d’évaluer la situation. Ne tardez pas à vous tourner vers un professionnel de santé afin que vous soyez pris une charge le plus rapidement possible.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif(1) gratuit.

Articles récents