L'âge est-il un facteur déterminant dans la perte d’audition ?

Camille
Camille
18 janvier 2021

La perte de l’audition est-elle liée à l’âge ? Quels sont les liens entre l’ouïe et la vieillesse ? La baisse de l’acuité auditive partielle, progressive ou totale est observée très souvent auprès des seniors. Pourquoi ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont les raisons exactes de cette audition en berne chez les seniors ?

Oui, à partir d’un certain âge, l’audition baisse

L’âge est un facteur déterminant dans la perte auditive. Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • À partir de 50 ans, les premiers signes de presbyacousie apparaissent.
  • À 60 ans, 30 % des personnes souffrent de problèmes auditifs et d’une baisse de l’audition.
  • Après 80 ans, c’est plus d’une personne sur deux qui connaîtrait une déficience auditive légère, moyenne ou grave.
  • Les hommes sont touchés plus tôt que les femmes. Ils perdraient 1 décibel par an entre 60 et 70 ans. Puis 2 décibels par an après 75 ans. Les femmes connaissent les mêmes pertes, mais plus tard.

Ces données sont des chiffres moyens. Chaque personne est différente. La bonne santé de l’audition dépend aussi de l’environnement et du bagage génétique.

Vous avez dit presbyacousie ?

La presbyacousie est une perte progressive de l’audition liée à l’âge. C’est un phénomène naturel très répandu. Elle se manifeste par une déliquescence, une dégradation croissante de l’organe de Corti.

Qu’est-ce que l’organe de Corti ? Cet organe se situe dans la troisième partie de l’oreille, l’oreille interne ou cochlée. La cochlée joue un rôle indispensable. En effet, cette partie de l’oreille a la faculté de transformer le liquide produit par les osselets de l’oreille moyenne en message nerveux. L’organe de Corti est constitué de cellules ciliées, des cellules sensorielles.

Lorsque la presbyacousie se manifeste, il s’agit en réalité de ces fameuses cellules sensorielles qui montrent des signes évidents de fatigue. En d’autres mots, la presbyacousie est simplement le vieillissement de l’oreille, tout comme la presbytie pour la vue.

Il s’agit donc d’une surdité de perception (dégradation des cellules). De légère à sévère, ce genre de surdité varie d’un individu à l’autre mais s’aggrave toujours avec le temps. La personne rencontre des difficultés à suivre plusieurs conversations dans un milieu bruyant ou encore lors de conversations téléphoniques. Lors de presbyacousie, les sons et fréquences les plus aigus sont les premiers impactés.

Obtenez un bilan auditif(1) gratuit

Bilan auditif gratuit

D’autres origines possibles

La perte de sensibilité auditive en fonction de l’âge peut se présenter aussi un peu plus tôt et être aggravée en fonction d’autres facteurs extérieurs :

  • un terrain génétique prédisposé,
  • des pathologies répétées tout au long de sa vie comme des otites chroniques, de l’hyperacousie ou des acouphènes,
  • une activité professionnelle exercée dans un environnement bruyant répété (certaines industries, usines, bâtiments, ou encore monde de la nuit et du spectacle).
  • des pratiques régulières avec un volume sonore élevé comme le tir de loisir, les concerts, l’écoute de musique avec des écouteurs. Ces loisirs apportent plus de risques et occasionnent troubles et hypersensibilité.

Les dommages de l’audition peuvent donc être d’origines multiples et peuvent s’ajouter à la presbyacousie ! En plus du traumatisme sonore ou de la génétique, l’oreille comme tout le corps vieillit et montre des fragilités. La perte auditive avec l’âge est donc tout à fait naturelle.

Un phénomène normal qu’il faut gérer le plus tôt possible

Comme pour la vue, l’ouïe montre ses limites. Après une vie bien remplie, il est logique que ce sens soit fatigué. L’oreille montre ainsi des signes d’usure et de vieillesse comme la peau ou les os qui sont aussi plus fragiles avec l’âge. Mais ce n’est pour autant, pas une fatalité ! À l’instar de la vue, corrigée et améliorée grâce au port de lunettes, la technologie permet aujourd’hui de pallier la déficience auditive grâce à des implants ou audioprothèses performantes, invisibles et de grande qualité ! Ne subissez plus la presbyacousie seul, parlez-en autour de vous et faites tester votre audition auprès d’un professionnel : l’audioprothésiste.

Au cours d’un bilan auditif, ce professionnel peut dépister une déficience et mettre le doigt sur l’inconfort ou la gêne ressentie. Il est important de prendre le plus tôt possible rendez-vous pour enrayer la perte de sensibilité auditive et tout ce que cela peut entraîner : isolement, incompréhension, baisse de moral ou encore dépression !

Car des solutions existent, il serait vraiment dommage de passer à côté. L’appareillage auditif ne cesse d’évoluer pour offrir à ses utilisateurs toujours plus de confort. Véritables objets du quotidien, les prothèses auditives ou appareils auditifs sont très variés et adaptés à tous les publics. De nombreuses marques et modèles existent pour répondre à toutes les attentes (invisibles, connectés, rechargeables, etc.)

Souffrir de surdité ou être malentendants survient donc souvent avec l’âge. Cependant et heureusement de nombreuses innovations efficaces existent pour pallier cette perte, retrouver une perception et sensibilité auditive et ainsi, continuer une vie autonome !

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à consulter médecins et spécialistes pour un dépistage auditif.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif(1) gratuit.

Articles récents