Acouphènes : que faire pour s’en débarrasser ?

20 novembre 2019

Certaines personnes entendent des sons dans leurs oreilles, sans qu’aucun bruit ne soit émis par une source extérieure. Ce sont des acouphènes : des bourdonnements et des sifflements qui s’invitent brusquement ou temporairement dans vos oreilles. Mais dans certains cas, un acouphène peut devenir chronique, et c’est une véritable torture pour celui qui en est victime. Quelle est la cause de ces sensations auditives désagréables ? Existe-t-il des traitements ? Nous faisons le point sur ce phénomène qui touche près de huit millions de personnes en France.

Quelle est la cause d’un acouphène ?

S’il vous arrive de percevoir des sifflements ou des bourdonnement d’oreille, alors qu’autour de vous c’est le silence absolu, vous souffrez probablement d’acouphènes. Si pour certains ce phénomène est imprévisible et temporaire, pour d’autres, cet inconfort s’installe et devient permanent. Pour ceux-là, il est pertinent de comprendre la cause de ce trouble auditif et de chercher des solutions : les acouphènes à répétition ont des répercussions pénibles sur la qualité de vie.
Comment survient un acouphène et quelles en sont les causes ? Il y a plusieurs explications possibles à ce bruit de fond :

  • un traumatisme acoustique à répétition (concert ou musique à volume élevé, environnement bruyant, etc.) ;
  • un stress ou une fatigue intense ;
  • un vieillissement normal de l’oreille ou une presbyacousie ;
  • une maladie de l’oreille ou un problème cardio-vasculaire.

Les acouphènes peuvent survenir brutalement ou s’installer progressivement, être constants ou venir vous déranger par intermittence. Selon votre état de fatigue ou de stress, ils peuvent s’intensifier.

Comprendre l’origine de ses acouphènes : comment les diagnostiquer ?

Il existe différents types d’acouphènes, car les causes sont multiples. Pour avoir un diagnostic fiable, il est conseillé de consulter un spécialiste, votre médecin ORL, qui sera en mesure de pratiquer les tests auditifs appropriés.

Les acouphènes subjectifs : liés à une pathologie du système auditif

Les acouphènes dits “subjectifs” représentent 95 % des cas. Ce sont des sifflements ou des bourdonnements d’oreille perçus uniquement par le patient. Ils sont généralement liés à une pathologie de l’oreille ou à une lésion d’un des éléments qui permet l’audition.
Seul un spécialiste pourra déterminer la cause d’un acouphène fonctionnel, qui peut être la conséquence d’un de ces dysfonctionnements :

  • une otite ;
  • un bouchon de cérumen ou un corps étranger dans l’oreille ;
  • une otospongiose;
  • des lésions de l’oreille interne ou du nerf auditif ;
  • la maladie de Ménière, liée également à des vertiges et des nausées, des troubles de l’équilibre et une surdité progressive;
  • troubles neurologiques.

Les acouphènes objectifs ou pulsatiles : liés au système cardio-vasculaire

Ce type d’acouphènes est plus rare, il représente 5 % des cas. Ce sont des bruits internes au corps qui sont bruyants pour le patient, mais qu’une personne extérieure peut entendre, d’où le terme d’acouphène objectif.
Ce type d’acouphènes est en réalité le symptôme d’un problème cardio-vasculaire, lié à la pression artérielle ou au fonctionnement des artères. Ce type d’acouphènes doit être diagnostiqué, car il existe des traitements.

Quelles sont les conséquences des acouphènes ?

Les conséquences des acouphènes sont très différentes selon les personnes. Pour certains, ces sifflements ne sont que temporaires et surviennent occasionnellement, ils sont souvent le signe d’un surmenage ou d’un stress intense. Ces personnes savent qu’il leur suffit de faire une pause pour que les acouphènes disparaissent. Mais lorsque les acouphènes deviennent permanents et intenses, la personne qui en souffre vit un véritable calvaire qui affecte énormément sa qualité de vie :

  • anxiété ;
  • insomnies et troubles du sommeil ;
  • concentration perturbée ;
  • maux de tête ;
  • fatigue nerveuse et fatigue auditive ;
  • hypersensibilité, etc.

Dans ces cas-là, il faut réagir !

Obtenez un bilan auditif* gratuit

Bilan auditif gratuit

Quel traitement pour les acouphènes ?

Pour les acouphènes liés à des causes médicales identifiées, il faudra intervenir sur la pathologie. Mais dans la plupart des cas, il n’y a pas de traitement spécifique pour guérir des acouphènes. Souvent, les médecins conseillent au patient d’apprendre à “vivre avec”. Si cette réponse peut sembler déconcertante, elle est néanmoins liée à un processus d’habituation que votre corps va mettre en place progressivement. Les acouphènes ont tendance à diminuer avec le temps. Les traitements que vous pourrez mettre en place contre vos acouphènes consisteront donc à trouver des astuces pour vous aider à déclencher et accélérer ce processus d’adaptation.

Arrêter certains médicaments et surveiller son hygiène de vie

Ce type d’action est à mener sous le contrôle d’un médecin. Certains acouphènes peuvent être provoqués par une pression artérielle trop élevée ou trop basse, ou par la prise de médicaments. Si vous constatez l’apparition d’acouphènes en lien avec la prise d’un traitement médicamenteux, consultez votre médecin.

Les traitements naturels contre les acouphènes

Les traitements naturels ne peuvent en aucun cas être considérés comme un traitement médical. Ils peuvent néanmoins améliorer votre bien-être et soulager les effets gênants des acouphènes.
Le Ginko biloba, l’ail cru ou le romarin, connus pour leur action sur la circulation sanguine, peuvent être intégrés sans contrainte à votre régime alimentaire. Il est possible de compléter leur action avec l’homéopathie ou les huiles essentielles. Certains professionnels de la santé, comme des naturopathes ou des médecins homéopathes sont en mesure de vous accompagner dans votre recherche d’un remède.

Les thérapies alternatives apportent des solutions personnes souffrant d’acouphènes

La médecine traditionnelle chinoise, l'acupuncture et l’acupression sont réputés pour avoir des action bénéfiques sur les troubles liés aux acouphènes. La sophrologie, l’hypnose et la thérapie comportementale peuvent également être utilisées pour le traitement des acouphènes. Ces praticiens travaillent sur la fatigue et l’anxiété, les douleurs physiques psychosomatiques et les troubles associés. C’est sur l’amélioration de la qualité de vie du patient et non sur le trouble à proprement parler que les praticiens sont autorisés à travailler.

Les autres méthodes pour soulager les acouphènes

Parmi les méthodes à essayer chez soi, tout ce qui peut vous amener à la détente et à vous changer les idées est favorable au soulagement des acouphènes. Écouter de la musique, se concentrer sur des sons agréables, écouter des bruits naturels et relaxant permettent d’atténuer considérablement les acouphènes.

Plus de 5400 centres auditifs dans toute la France

Localisez les centres auditifs proches de chez vous et obtenez un bilan auditif* gratuit.

Articles récents